Introduction

Quelles sont les interactions entre les pouvoirs politique et économique ?

     Nous sommes bombardés par les médias de nombreuses nouvelles annonçant de grands projets lancés par de très grandes entreprises. Ces entreprises dont nous entendons parler tous les jours, rythment notre quotidien. Nous les nommons des multinationales. Celles-si sont partout, de la nourriture que nous avalons chaque jours au clavier sur lequel j'écris à ce moment en passant par nos banques et nos voitures. Elles sont maîtresses de l'économie mondiale.  D'ailleurs, comme nous le remarquons de nos jours, elles régulent et dirigent l'économie mondiale et tout dépend d'elles. En effet, depuis la crise récente dûe aux subprimes, l'économie mondiale est en berne. Aucunes multinationales ne sachant se dépétrer du cercle viscieux, les Etats ont fait leurs apparitions pour règler la crise. Or, ces Etats possèdent ce pouvoir dit politique, et ont posé sur la table d'énormes chèques pour réguler la situation. Cela faisait depuis des années que les Etats n'étaient plus venus peser avec autant de poids dans les rapports économiques de ces multinationales aux chiffres d'affaires parfois égaux à certains pays occidentaux comme la Norvège ! Nous allons ainsi voir, à travers le temps, les différents échanges qu'il y a eu entre le pouvoir économique et le pouvoir politique. Pour cela, nous allons nous baser sur la fin du XIX eme siècle à nos jours. Un point essentiel est à noter: les multinationales sont le fruit de capitaux occidentaux et leurs sièges administratifs. Ainsi l'espace géographique dans lequel se font ces échanges est complexe. Les multinationales occidentales agissent principalement sur les pays du Sud aux gouvernements plus fragiles et poreux (où la corruption existe). De là, les Etats concernés sont généralement du Sud depuis que les multinationales ont acquis plus de pouvoirs dans leurs domaines. Cependant, il ne fut pas toujours ainsi et nous allons le remarquer. Premièrement nous allons voir que les échanges, durant la période donnée, l'action du pouvoir politique sur le pouvoir économique. Ensuite, nous allons voir l'action du pouvoir économique sur le pouvoir politique.


Quelques définitions :

Attention à l'amalgame entre pouvoir économique et pouvoir politique. En effet, on parle pour les deux de "pouvoir". Or ceux-ci sont complètement différents.

     Le  pouvoir économique, est la capacité d’une personne ou d’un groupe de créer des choix supplémentaires qui viennent s’ajouter à ceux qui existent déjà. Si les choix qui s’offrent à vous pour survivre sont, par exemple, la culture d’un petit potager dans votre jardin ou la prostitution (alternative que connaissent des millions de gens dans les pays du tiers-monde), le «pouvoir» économique vous proposera un troisième choix, par exemple la confection de tapis destinés à l’exportation. 

     Le  pouvoir politique est une forme particulière de pouvoir qui concerne tous les membres d'une société supérieure à toutes formes de pouvoir. Son rôle est est de préserver ou de restaurer la cohésion sociale. Il doit pour se faire parvenir à régler ou à prévenir les conflits qui interviennent entre les différents groupes sociaux dont les intérêts sont parfois divergents. Ce pouvoir doit aussi assurer la sécurité des citoyens par rapport aux menaces extérieures grâce à l'armée et face aux menaces intérieures grâce à la police. Selon Max Weber, " le pouvoir politique est le monopole de la violence légitime".

 

     Une multinationale est une société industrielle ou commerciale qui possède des implantations dans plusieurs pays. Ces sociétés sont différentes dans leur structure et dans leurs comportements. Une entreprise multinationale peut, sans que se soit nécessaire, apparaître pour tous comme étant liée à l'Etat dans laquelle la société mère à son siège. Ainsi, elles peuvent faire franchir les frontières aux biens et aux capitaux par des transactions internes qui ne servent pas toujours les besoins économiques du pays ou des pays en cause, mais plutôt les intérêts fiscaux et financiers de la compagnie. Les multinationales produisent une part plus ou moins grandes des services qu'elles commercialisent à l'étranger.

     Le contrôle est le pouvoir d'exercer une influence décisive sur l'activité d'une société soit en nommant ses administrateurs ou ses principaux gérants, soit par tout autre moyen.

     Une société mère est une société qui possède, directement ou indirectement, la majorité des actions d'autres sociétés constituant une entreprise multinationale ou qui contrôle d'autres sociétés.

     Une filiale est une société qui appartient à une autre société faisant partie du même groupe de sociétés ou qui est contrôlée par une telle société.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site