Influence des multinationales sur les Etats

         Avec la conjoncture de l'économie actuelle, nous aurions tendance à penser que les multinationales sont maintenant les principaux moteurs de l'économie mondiale. Leur histoire veut que cette position ne leur était pas acquise dès le départ. En effet jusque dans les années 70, elles subissaient l'influence de l'Etats et s'adaptaient. Mais depuis quelques années, elles imposent leurs propres règles et c'est au tour des Etats de s'adapter. Selon Robert Cox, politologue Américain, "la puissance n'est pas seulement une question de souveraineté, d'armée ou de territoires, mais une combinaison d'ordres économiques et sociaux basés sur les modes spécifiques de production". Les firmes multinationales jouent alors de leur influence.

Avec la constante augmentation de fusions ou d'acquisitions, la tendance des ces firmes est à la concentration. Elles unissent leurs forces afin d'avoir un pouvoir, aussi bien collectif qu'individuel, plus conséquent. Le rôle des firmes multinationales est d'autant plus important qu'il est l'un des principaux acteurs de la globalisation financière ( qui consiste en la constitution d'un marché mondial intégré des capitaux ). Même si l'Etat reste un facteur clé pour la compétitivité des entreprises, les Etats dépendent maintenant eux aussi des entreprises.

Plus qu'un déclin du pouvoir des Etats, nous verrons qu'il s'agit aussi d'une redéfinition des relations Etats-entreprises. Comme le dit l'économiste britannique Susan Strange, nous pouvons aujourd'hui parler de "diplomatie triangulaire", c'est-à-dire de relations entre gouvernements, entreprises et entreprises-gouvernements.


Ainsi nous allons voir comment au fil du temps, de la fin du XIXème siècle à aujourd'hui, le pouvoir des multinationales sur les Etats s'est accrut .

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site